Winkel Mechelen gesloten!
Online winkel 24/7 open - Afhaling in Aalst mogelijk!
Google-score 4,7/5
  • Français
  • 5 conseils Nectarist pour se lancer dans l’apiculture

    22 / Mar / 2022

    5 conseils Nectarist pour se lancer dans l’apiculture

    Vous avez encore quelques doutes et vous aimeriez venir visiter notre rucher ?
    Réservez votre rendez-vous avec Johan en cliquant ici : il se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions d'apiculteur débutant.

     

    Vous aimeriez aider les abeilles et vous aimez la nature ? Pourquoi ne pas vous lancer dans l'apiculture ? Sachez toutefois que cette activité n’implique pas seulement d’installer une ruche dans votre jardin. C’est un passe-temps chronophage, qui demande beaucoup d’investissement. Vous êtes toujours motivé(e) ? Super ! Découvrez nos 5 conseils pour vous lancer dans l’apiculture.

     

    1. L'élevage des abeilles n’est pas la même chose que l’apiculture. Tout le monde peut élever des abeilles, mais elles ne vivront pas longtemps, je le crains. La ruche va se salir, les abeilles vont essaimer, les varroas vont les décimer, etc. Il se passe énormément de choses dans une colonie d'abeilles, de sorte que vous devez intervenir pour maintenir leur qualité de vie. Une fois que vous l'aurez compris et maitrisé, vous ferez de l'apiculture.

    2. Ce n’est pas un simple loisir, puisque vous travaillez avec des animaux vivants. Il est primordial de bien savoir ce que vous faites. Nous vous recommandons donc de suivre un coursCliquez ici pour suivre notre cours de base sur l'apiculture !
    1. L'apiculture demande donc du temps et de l’investissement. Mais à quel point ? En plus du cours et des éventuelles activités du club, vous passerez vite une heure par semaine à vous occuper de votre ruche au printemps et en été. Et si vous avez plusieurs colonies, le compteur augmente, bien sûr.

    2. Vous voulez vraiment vous lancer ? Allez-y ! Et ne tardez pas trop. Il y a des gens qui se lancent sans réfléchir, d'autres qui étudient beaucoup avant d'acheter leur première ruche... L’idéal, c’est probablement de trouver le juste milieu. Je conseille généralement d'acquérir un ou deux nucléi (mini-essaims), que vous verrez grandir pendant votre première année pour devenir une colonie à part entière. Vous aurez alors suffisamment de temps pour acquérir les techniques nécessaires et de vous familiariser avec vos abeilles... et inversement. :-) Pourquoi deux nucléi ? Vous aurez un essaim de réserve si vous rencontrez un problème.

    3. Trouvez votre voie 

    Une fois que vous aurez commencé, vous remarquerez vite qu’il n'y a aucune certitude. Chaque apiculteur a sa méthode, et la plupart du temps, il est persuadé d'avoir trouvé la meilleure. Sans compter qu’il y a bien plus de méthodes que d'apiculteurs ! Mon conseil : écoutez autant que possible les apiculteurs expérimentés et choisissez les éléments que vous trouvez importants et avec lesquels vous vous sentez à l'aise. On devient apiculteurs en faisant des tests et en procédant par essai/erreur. C’est d'ailleurs le cas pour de nombreux autres passe-temps.

    Vous désirez davantage d’informations sur l’apiculture ? Vous avez d'autres conseils à transmettre ? Contactez-nous via [email protected].

    Cliquez ici pour suivre notre cours de base sur l'apiculture !

     

    Laisser un commentaire

    What are your experiences? Read or write a review here.

    *Votre adresse courriel ne sera pas publiée

    * Champs obligatoires

    Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel. D'accord? Oui Non En savoir plus sur les témoins (cookies) »