Winkel Mechelen gesloten!
Online winkel 24/7 open - Afhaling in Aalst mogelijk!
Google-score 4,7/5
  • Français
  • 5 conseils pour récolter le miel

    22 / Mar / 2022

    5 conseils pour récolter le miel

    1. Installez un disque d’entrée

    La récolte du miel est une opération stressante pour les abeilles. Une colonie d'abeilles qui produit suffisamment de miel pour qu’il soit récolté est souvent une grande colonie. Elle compte généralement des centaines ou des milliers d'abeilles, qui doivent toutes être écartées et retirées avec douceur.

    Vous pouvez simplement les brosser, mais bon nombre d’entre elles s’envoleront quand vous commencerez. De plus, vous pourriez les piéger sur le cadre parce que leurs ailes resteraient collées dans le miel. C’est loin d’être idéal.

    La meilleure solution, c’est d’installer un disque d’entrée. Ce dispositif très simple permet de contrôler l’accès à la ruche. La veille de la récolte, placez-le dans la ruche. La nuit, les abeilles se serrent les unes contre les autres pour garder le couvain bien chaud. Le disque d’entrée leur permet de descendre vers le nid à couvain, mais pas de remonter vers le grenier à miel.

    Le lendemain matin, vous n’aurez qu’à enlever les cadres et à récolter le miel. Il ne restera que quelques abeilles, qu’il vous sera facile de brosser.

    Selon nous, il s'agit de la méthode la plus pratique et la plus respectueuse des abeilles de récolter le miel de votre ruche.

     

    1. Respectez les règles d’hygiène !

    Étant donné que vous travaillez avec un produit alimentaire naturel, l’hygiène et le nettoyage prennent autant de temps que la récolte en elle-même... Il est important de récolter le miel dans une cuisine propre, de bien se laver les mains et de porter un tablier. Utilisez de préférence des récipients neufs que vous rincerez à l’eau chaude.

    Après la récolte, rincez à nouveau votre matériel à l’eau très chaude (l’extracteur, le tamis en inox et la cuve de récolte). Pour ce faire, nous utilisons une bouilloire. Vous éviterez ainsi l’usage du savon, qui pourrait laisser des résidus dans le miel.

    Et si vous avez des animaux domestiques, mettez-les dans une autre pièce !

     

    1.  Fermez les portes !

    Les abeilles ont un excellent odorat. Tout le monde le sait : on ouvre la porte un instant parce qu’il fait beau et boum, une abeille rentre ! Puis une deuxième, qui se met à bourdonner près du miel, et en un rien de temps, votre cuisine en est remplie... Il est donc préférable de fermer les portes pour qu’elles ne retrouvent pas votre cuisine.

     

    1. Gardez suffisamment de miel pour les abeilles !

    Les colonies d'abeilles solides produisent du miel excédentaire pour passer l’hiver. Il n’y a donc pas de mal à prélever ce surplus de manière responsable, mais il faut veiller à en laisser assez pour les abeilles. On dit toujours que le miel est bon pour notre santé et il en va de même pour elles.

    Laissez suffisamment de miel à vos abeilles : elles ont travaillé dur toute la saison pour le produire et elles en ont grandement besoin pour passer l’hiver. Généralement, nous leur réservons 15 kg de miel. C’est probablement trop, mais mieux vaut prévenir que guérir. 

     

    1. Conservez bien votre miel !

    Après l’extraction et le tamisage, il est essentiel de stocker correctement le miel. Pour ce faire, nous utilisons un maturateur. Au bout d’un jour, vous verrez de petites impuretés apparaitre à la surface du miel, qu’il vous suffira d’enlever avec un grattoir, une serviette humide ou du film alimentaire.

    Si vous conservez votre miel dans un récipient, celui-ci doit être hermétique. Le miel est hygroscopique, ce qui veut dire qu’il absorbe l'humidité dans l’air : cela peut augmenter la teneur en eau du miel. Plus votre miel est humide, plus sa durée de conservation sera courte. L’idéal est d'assurer un taux d’humidité de 17 % (inférieur à 20 %). Le réfractomètre vous l'indiquera.

    Vous pouvez mettre en pot le miel à l'état liquide ou le mélanger pour obtenir un miel crémeux. Nous avons rédigé un article sur la manière de procéder.

    Le miel est un produit de luxe. Il a demandé beaucoup de travail aux abeilles, mais aussi à l’apiculteur. Faites preuve de créativité lorsque vous mettez votre miel en pot : prévoyez un joli pot et une belle étiquette. Vérifiez que le couvercle est bien vissé et que le miel est stocké dans un endroit sombre et frais (15°C).

    Et surtout : dégustez le miel avec respect !

     

    Vous avez des questions ou des conseils sur la récolte du miel ? Postez-les en commentaires ou contactez-nous via [email protected]

    Cliquez ici pour suivre notre cours de base sur l'apiculture !

     

    Laisser un commentaire

    What are your experiences? Read or write a review here.

    *Votre adresse courriel ne sera pas publiée

    * Champs obligatoires

    Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel. D'accord? Oui Non En savoir plus sur les témoins (cookies) »